5 conseils pour peindre le bois


peinture-bois-pinceau-main

Repeindre des boiseries intérieures, des volets ou tout autre élément en bois dans votre maison requiert plusieurs étapes : notamment, il vous faudra préparer le support et choisir la bonne peinture. Suivez le guide !

Choisir la bonne peinture

Différents types de peintures existent. En fonction de leurs caractéristiques, elles s’appliquent à plusieurs travaux sur bois :

  • Acrylique : idéale pour une peinture dans une chambre avec un séchage rapide, son odeur légère et sa composition maîtrisée
  • Glycérophtalique : résistante, elle met en moyenne 8h à sécher et requiert une bonne aération
  • Alkyde : elle combine un séchage rapide, l’absence d’odeur et une grande résistance dans le temps.Lors du choix de votre peinture bois extérieure, optez pour une peinture proposant une protection contre les UV, les moisissures et les insectes. Vous protégerez votre patio, vos volets ou autres menuiseries dans la durée. S’il vous reste un peu de peinture métal dans le garage, hors de question de l’utiliser sur un support bois, aussi petit soit-il ! En effet, elle ne laisserait pas la matière respirer et risquerait de « cloquer » rapidement.

Préparer le support

En fonction du type de bois que vous vous apprêté à peindre, voici les techniques à adopter :

  • Bois neuf ou non ciré : le passer légèrement au papier de verre permettra une meilleure accroche.
  • Bois ciré : il va falloir employer un dissolvant spécial cire, car la peinture ne prend pas directement sur cette matière.
  • Bois peint : tout dépend de l’état de la peinture. Écaillée, elle doit être grattée ; en bon état, un simple passage d’abrasif suffira.
  • Bois verni : le vernis doit être poncé jusqu’à devenir mat pour que la peinture accroche.

Choisir de bons outils

Pinceaux et rouleaux de bonne qualité sont indispensables pour obtenir un fini régulier et sans traces. Il est également important que vos pinceaux ne perdent pas leurs poils… N’hésitez pas à investir dans des outils un peu plus onéreux qui vous assureront un rendu optimal.

Préparer sa peinture

Mélanger soigneusement la peinture à l’aide d’un mélangeur. Vous êtes ainsi sûr(e) d’obtenir la teinte désirée et d’obtenir un fini homogène sur la surface, tant en terme de texture que de coloris.

Soigner les finitions

Lasure, vernis, cire : n’attendez pas pour les appliquer et procédez à la pose dès votre peinture complètement séchée. Ces produits ont l’avantage d’être facile à utiliser mais aussi infaillibles pour protéger la surface peinte dans la durée. Si au bout de quelques années, le vernis, la cire et la lasure perdent de leur éclat, vous n’aurez qu’à en remettre une couche après nettoyage, sans avoir à repasser par l’étape peinture. Pratique, non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *