Quel entretien pour une maison en bois ?


Homme qui applique du vitrificateur sur son parquet en bois

Le bois est connu pour être un matériau vivant, qui évolue au fil des années. Son entretien peut donc être un sujet d’inquiétude. Pourtant, une maison en bois n’est pas très exigeante. Il suffit de veiller à lui prodiguer des soins réguliers et bien ciblés.

Quels éléments traiter ?

Une maison à ossature bois peut être composée de différentes essences. Il s’agit toujours de bois de classes 2 à 4, présentant une excellente résistance à l’humidité, aux périodes plus sèches, ainsi qu’aux intempéries.

Le bois est par ailleurs traité à l’aide de fongicide et d’insecticide. Généralement, la charpente de la maison à ossature bois ne demande donc aucun entretien.

En revanche, les bardages et panneaux extérieurs, directement exposés aux intempéries, nécessitent quelques soins. Il en va de même pour les éléments très exposés à l’usure, comme la terrasse et le plancher.

Lasure ou peinture ?

La lasure a la particularité de sublimer le bois, tandis que la peinture le recouvre d’une couleur opaque. La lasure imprime une touche naturelle ou rustique à la maison. Une façade en couleur apportera en revanche une touche très contemporaine à l’architecture.

Le choix, avant tout esthétique, conditionne l’entretien. Une peinture pour bois adaptée au climat et à l’exposition de la maison durera 5 à 10 ans. La lasure implique une nouvelle application tous les 2 à 4 ans.

La terrasse et les sols

Si vous avez choisi un bois exotique pour la terrasse, il sera indispensable de le traiter tous les ans, en appliquant une huile nourrissante et protectrice. En cas de taches, utilisez un dégriseur au préalable.

À l’intérieur, protégez le parquet des taches et de l’usure, en particulier dans les zones comme le couloir ou la salle à manger. L’idéal est d’opter pour un vitrificateur de parquet (que vous appliquerez d’ailleurs aussi dans les escaliers), que vous renouvellerez tous les 10 à 15 ans. Si vous optez pour un parquet huilé, le traitement se fera tous les 2 ans (chaque année pour les zones de passage).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *